10 clés de l’ergonomie d’un site

L’ergonomie d’un site est indispensable à la satisfaction de l’internaute. L’objectif est ici d’optimiser et de faciliter le parcours client. 

De manière générale, l’ergonomie est la mise en relation entre l’homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail, de manière utile, utilisable et esthétique.

70% des internautes satisfaits de leur visite (navigation facile, ressenti positif), reviendront sur le site et le recommanderont.

Ainsi, l’ergonomie d’un site consiste en la création d’un site qualitatif  : intuitif, simple, utilisable, utile, fiable et esthétique. 

Voici 10 clés d’optimisation d’un site web : 

  • La règle des 3 clics : l’internaute doit pouvoir accéder son objectif en moins de 3 clics (accès à la fiche produit, à une information, etc.)
  • Un menu simple : il faut structurer et organiser l’emplacement du menu de navigation. voici quelques règles :
    • une barre horizontale en haut ou verticale à droite
    • entre 4 et 7 catégories
    • des textes courts et clairs
    • un code graphique uniformisé
    • mise en évidence des éléments cliquables
  • Adapter le contenu à la cible : penser à créer des persona afin de mieux comprendre qui est le visiteur et lui proposer un parcours adapté sur le site
  • Un design sobre : choisir une gamme de couleurs pour l’ensemble du site, une police unique et un style uniforme. Trop de couleurs, d’images ou d’informations rend le site confus et surchargé.
  • Une hiérarchie dans les textes : respecter les tailles et les polices sur l’ensemble du site afin de distinguer les titres, les descriptions, etc.
  • Respecter les standards : les internautes sont habitués à des modèles ; faire preuve de trop d’originalité risque de perdre le visiteur.
  • Faciliter la navigation : faire des liens explicites et bien placés, rendre la navigation totalement intuitive
  • Des liens parlants et ciblés : les liens doivent être en lien avec la page ciblée, les images abstraites peuvent être accompagnées de légendes.
  • Faire des tests : tester le parcours client et le faire tester à des inconnus
  • Tester les navigateurs  : le site doit fonctionner sur plusieurs navigateurs mais aussi sur différents systèmes d’exploitation

Pour conclure, lorsqu’on crée la maquette de son site il faut pouvoir se mettre à la place de l’utilisateur qui entre sur le site et ne connait pas l’objectif. Il doit pouvoir naviguer le plus naturellement possible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s